Home / Blog / Formation de prothésiste ongulaire, laquelle choisir ?

Formation de prothésiste ongulaire, laquelle choisir ?

Vous souhaitez devenir prothésiste ongulaire?

Recevez GRATUITEMENT de la documentation sur cette formation

etre dans le moment présent

Les métiers en rapport avec l’onglerie, sont de plus en plus à la mode actuellement. Partout dans le monde, de nombreuses personnes souhaitent ou embrassent ces carrières. Dans de nombreuses sphères de la vie, la beauté de la main est plus que jamais un critère sélectif. En tant que expert de la beauté des ongles et des mains, la prothésiste ongulaire doit recourir à tout son savoir-faire artistique et à sa fibre créative.

Et pour acquérir toutes ces bases nécessaires pour bien exercer la fonction, il faut se faire former. Seulement, avec la pléthore d’offres qui prolifèrent chaque jour, difficile de faire le bon choix.

Quels sont les différents types de formations qui existent, et quelle formation de prothésiste ongulaire choisir ?

Formation courte ou longue ?

Avant toute chose, il faut savoir que la formation de prothésiste ongulaire n’est pas encadrée par la loi. De ce fait, il n’existe pas de diplôme d’Etat quant à ce métier. Mais pour en arriver là, toute personne qui souhaite faire carrière dans le domaine de l’onglerie doit passer par un apprentissage dans les organismes de formation. Il peut s’agir de formations à distance ou sur place, et de durées variables. A savoir qu’à l’inverse des formations d’esthéticiennes, celle pour les prothésistes ongulaires sont vraiment ciblées sur le domaine de l’onglerie et de la manucure. Si vous voulez exercé un métier qui ne cible pas que ces domaines, il faudra plutôt voir du coté des formations dédiées aux métiers de l’esthétisme.

formation de prothésiste ongulaireEn général, on distingue plusieurs types de formations. Ce sont celles :

  • D’une demi-journée
  • D’une journée complète
  • D’une semaine
  • De plusieurs semaines

Les formations qui ne durent que quelques heures, sont destinées à familiariser la futur prothésiste ongulaire au métier. Ce sont des formations dites intensives. Le minimum pour posséder de solides bases nécessaires à une bonne activité, est une formation d’au moins trois semaines. Ce sont les formations dites longues, qui sont beaucoup plus recommandées aux aspirantes au métier. C’est la meilleure option quand vous disposez d’assez de temps, mais également de ressources financières pour suivre la formation jusqu’au bout.

Le plus important dans tout cela, est de maitriser les gestes adéquats et la pratique qui va avec. Pour les personnes qui aspirent à cette carrière, le mieux est de privilégier les centres de formations qui ont un programme dense en heures d’apprentissage et de pratique. Il faut garder à l’esprit que c’est une profession, dont la majeure partie est manuelle. L’habileté et la parfaite maitrise de la gestuelle, sont donc nécessaire.

Vous souhaitez devenir prothésiste ongulaire ?

Recevez GRATUITEMENT de la documentation sur cette formation qui vous permettra d'exercer le métier

se former au metier

La formation de prothésiste ongulaire en général

Comme dit précédemment, il n’y a en général pas de qualification nécessaire pour exercer le métier. Pour les personnes qui souhaitent s’étendre dans la manucure et tout ce qui s’y rapporte, il faudra alors disposer au moins d’un CAP esthétique. La majorité des personnes aspirantes à la formation de prothésiste ongulaire sont encadrées soit :

  • Dans un salon
  • En faisant des stages
  • Dans les centres ou écoles privées tenues par les marques de produits de l’onglerie.

On retrouve dans ces derniers, des formations en stylisme ongulaire qui peuvent s’étaler sur quelques jours, voire des mois. Tout cela bien entendu, avec une bonne dose de pratique. Selon vos buts de devenir une représentante de marque ou diriger un institut, il vous faudra obligatoirement posséder, soit :

  • Un CAP en soins esthétiques et corporels
  • Un diplôme ou titre de niveau équivalent ou supérieur certifié, ou enregistré au RNCP

Par ailleurs, quelques connaissances en gestion et en commerce, seront aussi nécessaires. De plus, le centre vers lequel vous désirez vous tourner, doit répondre à certaines spécifications.

Tout d’abord, les diplômes à délivrer doivent être enregistrés au niveau V du RNCP. C’est une condition obligatoire, sans quoi votre diplôme ne sera pas reconnu. Ensuite le centre doit posséder un numéro d’agrément, qui atteste qu’il peut dispenser une formation en stylisme ongulaire. Alors prenez autant de renseignements que possible, avant de vous engager à suivre une formation dans un centre ou un salon.

 

La formation à distance

formation prothésiste ongulaire à distanceVous pouvez également faire le choix des formations à distance. Elles ne sont admises qu’en symbiose avec des travaux pratiques, et des stages dans un salon. L’avantage avec ce type de formation, c’est que vous y allez à votre propre rythme. Il n’y a pas de durée, mais il faudra s’assurer que vous avez une équipe à votre écoute. Cette dernière doit pouvoir vous donner des conseils sur les différentes techniques employées, et corriger vos erreurs au besoin.

Une telle formation vous donne plus d’épanouissement, mais attention ! Il faudra y mettre tout le sérieux et la rigueur, comme si vous étiez dans un centre de formation ou un salon. Il est très facile de prendre la formation à distance à la légère, surtout si on exerce d’autres activités. La formation de prothésiste ongulaire à distance inclue la méthodologie complète de prothésiste ongulaire, de même que différents devoirs pratiques qui viennent renforcer la formation

La formation dispense également tout ce qu’il faut savoir quant à la manucurie, et la beauté des pieds. Selon les différents centres de formation, il peut y avoir tout un panel d’activités complémentaires et de devoirs.

En définitive, le choix du type de formation de prothésiste ongulaire revient à la personne aspirante. Beaucoup d’éléments doivent le guider, tant les aspects de la durée de la formation, son cout ou encore la qualité de l’apprentissage. Il revient à chaque personne qui souhaite devenir prothésiste ongulaire, d’étudier les avantages et inconvénients des uns et des autres, pour déterminer celle qui est la plus adaptée. Au final, le diplôme viendra sanctionner toutes les heures d’acquisition des aptitudes nécessaires à l’exercice de ce métier si passionnant, le stylisme ongulaire.

N’oubliez pas qu’il reste également la possibilité de faire des formations d’onglerie courtes, qui vous permettront de connaitre les bases et donc de vous perfectionner sur le terrain par la suite. Il existe également des formations courtes plus spécialisé comme par exemple une formation dédiée au nail art.

Check Also

prothésiste ongulaire

Comment financer sa formation de prothésiste ongulaire ?

Vous souhaitez devenir prothésiste ongulaire?Recevez GRATUITEMENT de la documentation sur cette formation Je veux les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *