Home / Blog / Comment développer son activité de prothesiste ongulaire ?

Comment développer son activité de prothesiste ongulaire ?

Vous souhaitez devenir prothésiste ongulaire?

Recevez GRATUITEMENT de la documentation sur cette formation

etre dans le moment présent

Comme vous le diront de nombreuses professionnelles de l’ongle, c’est un métier très passionnant. Mais il arrive que des prothésistes débutantes et même des pros, n’accordent pas tellement d’importance à certains aspects pour développer leur activité de prothésiste ongulaire. Qu’il s’agisse de plans marketing ou stratégiques, il faut arriver à se vendre pour rentabiliser son activité et la faire évoluer.

Beaucoup de prothésistes ongulaires, se posent donc des questions qui nécessitent des réponses pratiques. Mais avant toute chose, il faut adopter un état d’esprit propice à la réussite. C’est ce qu’il faut pour d’abord comprendre ses faiblesses, déterminer ses forces pour mieux comprendre comment les exploiter pour développer son activité.

Savoir se vendre et intéresser sa cible : les clés du succès

Comment développer son activité de prothesiste ongulaireVoila l’un des plus grands défauts, voire des plus grandes erreurs de la plupart des prothésistes ongulaires et des esthéticiennes. Elle consiste à peindre un tableau très élogieux de soi, à se présenter comme des expertes de la pose des faux ongles. Il n’est pas rare de voir sur de nombreuses cartes de visite et même sur des vitrines, les mots : « POSE D’ONGLES ».

C’est une très mauvaise approche, car cela n’est pas forcement gage d’un retour positif. Selon les sondages, on a à peine deux femmes qui portent des faux ongles sur un échantillon de dix. Comment cela s’explique t-il ? Rassurez-vous, ce n’est pas parce qu’elles n’ont pas l’information à propos des prothèses ongulaires, bien au contraire. Tout cela a une explication, qui se base beaucoup plus sur la psychologie.

Une femme avec une base d’ongle dans les normes, ne sera pas du tout attirée par la pose de faux ongles. Comprenez donc que les mentions sur votre carte de visite ou votre vitrine, n’y changeront rien. Ce type de femme possède déjà des ongles en bonne santé, et n’est pas dans le besoin de recourir à vos services ! Pour développer son activité de prothésiste ongulaire, il faut penser à une autre cible.

Celle toute désignée est constituée des femmes, qui ont des problèmes avec leurs ongles. Qu’ils soient fins, jaunis ou que leurs peaux soient déshydratées et sèches, c’est la clientèle qu’il vous faut. En leur proposant des solutions pour résoudre ces problèmes, vous êtes sûr de voir votre activité se développer très vite !

 

Comment faire ?

Est-ce que vous avez l’habitude de mettre :

  • Manucure – prothésiste ongulaire professionnelle
  • Manucure – styliste ongulaire professionnelle ; sur vos cartes de visite et flyers ?

Si vous avez répondu « oui » à ces questions, alors sachez que vos chances d’attirer des hommes et des femmes pour :

  • Une simple manucure
  • Un soin SPA des mains et des pieds
  • Une pose de vernis
  • Des traitements professionnels pour résoudre leurs problèmes d’ongles; sont peu élevées.

spa des mainsEn clair, vous êtes très loin de l’objectif visé par votre communication. Vous devez rapidement changer ces manières de procéder, et mettre plus avant votre spécialisation en soins de beauté, et tout ce que vous proposez comme solutions aux problèmes des ongles cassants, etc.

D’autres parts, vous devez mettre en place une bonne méthode pour consulter votre clientèle. Avant de procéder à des soins, prenez quelques instants pour discuter avec votre cliente sur ses besoins. Cela vous permettra de proposer les prestations qui conviennent. Vous serez à même de donner les meilleurs conseils, grâce à votre connaissance et grâce aux formations que vous avez reçu en expertise des ongles. Evitez les questions de routine dans le style « quel type de pose voulez-vous ? », et tout ce qui s’y apparente.

C’est grâce à la consultation que vous saurez de quoi votre cliente à besoin, et comment lui donner satisfaction. N’oubliez pas que si on veut développer son activité de prothésiste ongulaire, il faut proposer toute une gamme complète de soins et connaitre les habitudes de la cliente dont on veut s’occuper.

 

Cas pratique

Prenons l’exemple d’une cliente qui vient vous consulter, parce qu’elle a les ongles dédoublés et cassants ? Que ferez-vous ?

Tout d’abord, vous devez commencer par examiner ses ongles et sa peau. Vous devez chercher à comprendre les problèmes auxquels elle est confrontée. Ensuite savoir ce qu’elle avait déjà fait face à cette situation, vous permettra de mieux orienter vos conseils et traitements. Il peut s’agir de ses activités qui ont des conséquences sur ses ongles, au cas où un précédent traitement aurait échoué.

Apres avoir ciblé les causes, vous devez à présent proposer une solution. Un point d’honneur doit être mis sur les explications, et tout ce qui s’y rapporte, notamment l’entretien que vous compter apporter à ses ongles. Vous pouvez par exemple proposer une manucure tiède à base d’une lotion accrue en kératine, que vous lui ferez une fois par semaine dans votre institut. Vous pouvez également proposer un renforcement, avec de la résine ou du gel, selon votre domaine de compétence.

ongles originauxEn clair, vous devez tout mettre en œuvre pour satisfaire votre cliente. C’est la priorité absolue, car c’est de ce facteur que dépend la rentabilité de votre activité. Si vous parvenez à fidéliser une cliente, elle peut revenir toutes les semaines pour l’entretien de ses ongles. Selon la solution que vous aurez proposé à son problème et en fonction du coût de vos prestations, vous avez des chances de gagner beaucoup.

En effet, il est plus facile de débourser de petites sommes tous les 10 jours par exemple pour l’entretien de ses ongles, qu’un gros investissement toutes les trois semaines. Il faut valoriser son travail, pour développer son activité de prothésiste ongulaire. Vous devez être en mesure d’en vivre, et éviter de recourir à des forfaits sur vos prestations. Il faut que tout ce que vous offrez comme prestation ait un prix, afin que la clientèle ait le choix. Cela ne fera pas passer vos tarifs trop excessifs, et vous fera gagner plus facilement, car c’est la cliente elle-même qui choisira. En gros le prix doit être fonction des choix de prestation de la cliente, et elle doit savoir ce pour quoi elle paye.

Bien que tout ce qui soit dit sur la manière de développer son activité ne soit pas exhaustif, vous avez l’essentiel pour rapidement progresser en tant que prothésiste ongulaire.

Si vous êtes esthéticienne ou prothésiste ongulaire à domicile, vous pouvez également lire notre article sur les 5 conseils pour développer votre activité en temps que travailleuse à domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *